Bien que jouissant de toutes les infrastructures modernes, notre région a su se tenir à l'écart des nuisances citadines et conserver son charme d'antant....
 

 
"Ce vieux sol qui montre si souvent son squelette vêtu de forêts et de landes, qui écoute le galop du vent sur le plateau aride et la course de la rivière dans la vallée profonde, c'est le Limousin." C’est ainsi que le décrit G. Cerbelaud Salagnac qui ajoute : " Limousin a su maintenir les arts de haute tradition - tapisserie, émaillerie, porcelaine - tout en se plaçant à la pointe des études et des industries basées sur les acquisitions les plus récentes de la science contemporaine."
 

La Vienne, longue de 372 km est un affluent de la Loire. C’est aussi une rivière très connue et très appréciée des pêcheurs aux blancs et aux carnassiers qui cohabitent en bonne harmonie avec les amateurs de kayaks. Quant à ses berges, elles sont propices aux promenades romantiques.

 

 

L’Eglise de St-Yrieix est un véritable joyau de l’art roman. Elle fut remaniée au XVe siècle, puis restaurée au XXe. Elle figure en bonne place dans le tour, presque obligé:-), des édifices romans du Massif central

Les villages du Limousin se fondent harmonieusement dans la nature et contribuent par cet équilibre à l’apaisement de l’esprit, à l’oubli des grandes villes mortifères.

Les domaines équestres ne manquent pas aux alentours du Gué de la Roche. Certains d'entre eux sont équipés pour accueillir les personnes handicapées. On peut y apprendre à monter ou partir en randonnée sur les traces de Richard Cœur de Lion.

On peut aussi parcourir des chemins à thème comme les chemins de l’énergie (Retenues de Lavaud-Gelade, Faux la Montagne, et tant d'autres)

Pour tout savoir sur le célèbre golf de la Porcelaine et sur les autres magnifiques golfs qui vous attendent en Limousin, cliquez sur l'une des images.

 

 

L'Hôtel de ville et sa fontaine à Limoges, à moins de 20 km.

®Gué de la Roche 2015